Le dialogue social en question à l'AG de Référence RH

Pierre Chaudat, chargé de la labellisation au sein du réseau Référence RH et responsable du Master RH de l’IAE de l’Université d’Auvergne a accueilli à l’IAE de l’Université d’Auvergne les 5 et 6 juillet, les membres du réseau Référence RH pour leur Assemblée Générale.

Lors de ces deux journées, nous avons accueilli des praticiens soucieux de nourrir le débat et d’être force de propositions sur le thème "Le dialogue social dans nos formations RH : faut-il l’enseigner ? Comment l’enseigner ? ».

Nous remercions sincèrement Bénédicte Ravache, Secrétaire Générale de l’ANDRH ; Stanislas Desjonquères, Président du Directoire de l’entreprise Biose ; Emmanuel Froissart, membre de l’Association Réalité du Dialogue Social et Jean-Pierre Poisson, Directeur des Relations Sociales de Bouygues Télécom, en charge de la commission « Dialogue social » de l’ANDRH pour leur participation.


Témoignage d’Emmanuel FROISSART, membre" de l'Association Réalité du Dialogue social.

« J'ai été agréablement surpris par la préoccupation que les membres de l’association REFERENCE RH montrent sur le sujet abordé lors de notre rencontre. Leurs propos et questions tant pendant le débat que dans la soirée m'ont montré qu'ils-elles étaient en recherche de réponses, comme d'autres, et donc étaient en ouverture sur des futurs et des idées pour leur enseignement. En terme de message, je n'en ai pas de spécifique sinon de faire comprendre aux futurs cadres de RH et RS que pour avancer en ce domaine il faut 2 jambes, le respect et un objet. Il n'y a pas de relations sociales et à fortiori de dialogue social sans un objet réel, que ce soit un accord ou un problème à résoudre. Comme je l'ai expliqué à certain-e-s la santé et la sécurité au travail est un objet qui permet de faciliter et d'améliorer le dialogue social. »